1) La méthode du jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est un type de régime alimentaire se fondant sur la nature humaine. Nos ancêtres ne connaissaient pas les repas fixes comme le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner.

Ainsi, nous sommes programmés génétiquement pour nous passer de nourriture sur de longues périodes. Mais pas uniquement : notre corps et notre santé bénéficient fortement de ces pauses alimentaires.

Lors du jeûne intermittent, vous ne mangez pas plusieurs fois par semaine pendant des périodes limitées et accordez à votre corps du repos.

Cette pause stimule des processus corporels, ce qui vous aide à perdre du poids, renforce votre santé et améliore votre bien-être.

En principe, toutes les personnes adultes peuvent pratiquer le jeûne, exception faite des femmes enceintes et allaitantes dont le corps a des besoins spécifiques.

Les personnes suivantes doivent consulter leur médecin afin de déterminer si elles peuvent pratiquer le jeûne intermittent :

  • Les personnes souffrant de maladies chroniques (par exemple, diabète de type 1 et 2, maladie du foie, des reins ou du cœur, goutte, etc.)
  • Les personnes suivant un traitement régulier
  • Les personnes souffrant ou ayant souffert de troubles alimentaires ou souffrant d’insuffisance pondérale

Il existe de nombreux types de jeûnes. Les plus connus sont :

  • le jeûne 16-8 : vous jeûnez pendant 16 heures et mangez dans les 8 heures restantes
  • le jeûne 5-2 : vous jeûnez deux jours non consécutifs par semaine
  • le jeûne 10in2 ou jeûne alterné : vous jeûnez un jour, mangez un jour normalement, jeûnez un jour, etc.
  • le jeûne OMAD (One Meal A Day) : vous mangez uniquement un seul repas par jour

BodyFast vous aide à trouver le type de jeûne qui vous correspond le mieux et vous offre une grande variété dans votre routine quotidienne de jeûne.

Le jeûne intermittent améliore votre santé.

  • Le jeûne a des effets positifs sur le taux de glycémie et le niveau d’insuline dans le sang, le cholestérol LDL et la tension artérielle.
  • Le risque de développer une maladie neurodégénérative comme Alzheimer ou Parkinson est moins important !

Le jeûne aide à perdre du poids.

  • La combustion des graisses est stimulée.
  • Vous réalisez des économies sur les repas.

Vos performances et votre bien-être sont plus importants.

  • La capacité de mémoire du cerveau s’améliore.
  • Le jeûne ralentit en outre le processus de vieillissement en recyclant les cellules anciennes et dégradées.

Plus d’informations ici.

Lors des périodes de jeûne, vous sautez parfois des repas que vous ne rattrapez pas par la suite.

Ainsi, les processus déclenchés par le jeûne intermittent conduisent automatiquement à un déficit calorique et vous brûlez des graisses supplémentaires.

Ce qui différencie le jeûne intermittent des régimes classiques est le fait que l’on ne vous impose pas ce que vous devez ou ne devez pas manger. Le jeûne intermittent s’adapte à votre vie, et non l’inverse !

Vous adoptez ainsi petit à petit, mais durablement, de nouvelles habitudes saines.

Avec les régimes alimentaires classiques, le métabolisme s’adapte à la réduction de l’apport calorique au fil du temps, ce qui nuit au système hormonal. Vous consommez moins d’énergie et avez plus faim.

A contrario, le jeûne intermittent stimule votre métabolisme et le taux hormonal reste équilibré. Il n’y a donc aucun effet yoyo !

Le jeûne intermittent s’inscrit dans un mode de vie. Vous pouvez le pratiquer aussi longtemps que vous le souhaitez, et même après avoir atteint votre poids idéal !

Grâce au jeûne intermittent, vous faites du bien à votre santé sur le long terme.

La seule chose qui compte dans le cadre du jeûne intermittent est le moment où vous mangez.

Il peut donc être facilement combiné avec d’autres modes de nutrition, tels que le végétarisme, le végétalisme ou un régime cétogène.

2) Votre première semaine de jeûne

Les plans hebdomadaires, les rappels et vos statistiques vous apportent la structure et la diversité dont vous avez besoin pour suivre vos progrès.

L’application vous motive et vous accompagne sur la voie d’un mode de vie sain et durable.

Si vous êtes débutant, nous vous recommandons de commencer par le programme de coaching recommandé ou par un programme plus facile tel que le 14-10 ou le 16-8.

Vous habituez ainsi votre corps au jeûne et posez les bases de la réussite.

Après 2 à 3 semaines, vous pouvez changer votre programme ou laisser le Coach choisir celui qui vous correspond le mieux.

Il n’existe aucune règle fixe en la matière. De nombreuses personnes trouvent qu’il est plus facile de se passer du petit déjeuner.

Mais chaque personne est différente. Intégrez les périodes de jeûne pour qu’elles correspondent à votre mode de vie.

Au début, il est très important de ne pas mettre la barre trop haut et de vous en tenir à votre programme. Vous pourrez relever plus tard de nouveaux défis.

Une alimentation saine vous aide bien évidemment à atteindre vos objectifs. Mais le seul critère qui compte dans le cadre du jeûne intermittent est le temps.

Arrêter volontairement de manger est déjà en soi un grand changement qui déclenche de nombreuses choses et installe de nouvelles habitudes saines.

Avancez d’un pas à la fois et écoutez toujours votre corps.

  1. Suivez le programme de coaching recommandé ou choisissez de démarrer en douceur avec, par exemple, le 14-10 ou le 16-8.
  2. Mangez des aliments nutritifs et buvez suffisamment (au moins 2,5 litres par jour).
  3. Prenez vos mensurations en plus de vous peser.
  4. Maintenez un niveau de stress bas, faites attention à votre équilibre et détendez-vous.
  5. Soyez patient et ne vous comparez pas aux autres. Chaque corps est différent.

Pas nécessairement ! Le jeûne provoque tout d’abord un stress inhabituel à votre organisme. Si vous en voulez trop et trop vite, il peut se bloquer.

Progressez petit à petit pour bénéficier des nombreux effets positifs du jeûne intermittent.

Il est judicieux de modifier de temps en temps vos périodes de jeûne pour maintenir votre métabolisme en alerte.

Votre santé et votre silhouette en profiteront également. Vous pouvez également essayer d’autres méthodes de jeûne.

C’est exactement ce que le Coach BodyFast fait pour vous et il vous guide efficacement vers votre objectif.

Cela peut considérablement varier selon les personnes. De nombreux facteurs jouent sur le poids, notamment la teneur corporelle en eau.

Soyez patient et donnez à votre corps le temps nécessaire pour changer. Une perte de poids saine et durable est d’environ 0,5 à 1 kg par semaine.

Les fluctuations sont également tout à fait normales et font partie de votre parcours.

Certaines personnes perdent du poids au début, d’autres en prennent. Il s’agit généralement de modifications dans l’équilibre hydrique, et non d’une perte ou d’une prise de masse grasse.

Soyez patient, ne vous comparez pas aux autres et accrochez-vous. Le succès est pour bientôt !

Pesez-vous au maximum une fois par semaine à la même heure et dans les mêmes conditions, de préférence le matin et à jeun.

Les fluctuations à court terme du poids sont dues au bilan hydrique. Il est important que la tendance soit à la baisse.

Prenez vos mensurations 1 à 2 fois par mois afin de pouvoir suivre vos progrès plus finement.

Le jeûne intermittent n’est pas un régime temporaire ! Le jeûne intermittent vous permet de donner du repos à votre corps et d’agir positivement pour lui.

Nous vous conseillons d’œuvrer avec votre corps et non contre lui. Ne vous stressez pas inutilement.

Votre corps a en général besoin de 2 à 3 semaines pour s’habituer et s’adapter au jeûne.

Cela dépend également de la façon dont vous définissez votre réussite. Ne pensez pas uniquement avec des chiffres ! Faites également attention aux petits changements que vous ressentez physiquement, mentalement et émotionnellement.

3) Pendant les périodes de jeûne

Pendant le jeûne, vous ne devez rien manger, mais boire suffisamment.

Sont autorisés l’eau (plate ou gazeuse), le thé (tisanes non aromatisées) et le café (noir) sans aucun additif.

Oui, c’est possible. Toutefois, ne pressez pas et ne mangez pas les fruits. Ainsi, vous restez en mode jeûne.

Chaque changement conduit d’abord vers l’inconnu. Essayez différents types de café ou mettez un peu d’eau dans le café.

Vous pouvez également tout simplement déguster votre café au lait pendant la période de repas, avec du lait ou des substituts à base de plantes.

Nous recommandons de ne pas prendre d’apport calorique, même pendant les périodes de jeûne prolongées. Votre corps en est capable !

Si vous n’y parvenez pas au début, vous devez cependant respecter des intervalles d’au moins 14 à 16 heures entre les petits repas.

Non, ils interrompent le jeûne.

L’un des objectifs du jeûne intermittent est de mettre le corps au repos total en termes de prise constante de nourriture.

Non, même sans calories, les édulcorants peuvent provoquer des fringales, affecter votre taux d’insuline et rompre votre jeûne.

Peu importe qu’ils soient naturels (par exemple, la stévia) ou artificiels (comme l’aspartame).

Uniquement pendant les périodes de repas car il contient du fructose.

De toute façon, vous tirerez le meilleur parti du vinaigre de cidre si vous le consommez avec de la nourriture.

S’ils sont prescrits par un médecin, ils doivent toujours être pris comme recommandé.

Sinon, nous recommandons de les prendre dans les périodes de repas pour ne pas rompre le jeûne.

Les boissons protéinées doivent être consommées uniquement dans les périodes de repas.

Idéalement, vous devriez commencer une séance d’entraînement à la fin de la période de jeûne, puis boire votre boisson protéinée.

Non, même le chewing-gum sans sucre peut déclencher une réponse insulinique et rompre le jeûne.

En outre, le chewing-gum déclenche des processus digestifs tels que la production d’acide gastrique et augmente la faim (les fringales).

Même les plus infimes quantités de nourriture peuvent interrompre votre jeûne.

Les 30 à 50 calories souvent citées censées être consommées pendant la période de jeûne n’ont pas fait l’objet d’un nombre d’études suffisant.

Si vous voulez être sûr, ne les consommez pas.

Cela correspond à une petite quantité de nourriture (par exemple, du lait dans le café) pendant le jeûne.

D’une manière générale, un jeûne sale n’est pas un jeûne. Si vous voulez réellement jeûner et profiter des effets positifs, ne faites pas d’écarts.

4) Alimentation

Le jeûne intermittent n’indique pas ce que vous pouvez ou non manger. Demandez-vous plutôt comment vous pouvez rendre votre alimentation plus saine.

Voici quelques recommandations générales :

  • Mangez des aliments frais et non transformés.
  • Mangez des aliments riches en fibres comme les légumes et les céréales complètes.
  • Ingérez peu de sucre et d’édulcorants.
  • Mangez des aliments riches en protéines comme la viande, le poisson, les œufs, les produits laitiers ou à base de soja, les noix et les légumines secs.

L’effet de perte de poids est principalement dû au déclenchement de la combustion des graisses pendant le jeûne.

Cependant, une chose est sûre : vous pouvez optimiser vos progrès si vous arrêtez de consommer globalement des aliments sucrés et fortement transformés.

Nul besoin de compter les calories lors du jeûne intermittent pour perdre du poids.

Des études ont montré que le taux d’erreur dans le calcul des calories peut atteindre 25 %. Les livres et les applications ne peuvent pas non plus vous permettre de calculer précisément les besoins et les apports en calories.

Faites attention à la taille des portions ingérées et réduisez votre consommation d’aliments malsains et de fast food riches en sucre.

Avec le jeûne intermittent, vous sautez volontairement des repas, ce qui entraîne automatiquement un déficit calorique et une perte de poids.

Aucune règle ne s’applique aux périodes de repas. Vous pouvez choisir le moment où vous mangez. Écoutez votre faim et votre corps.

Vous décidez du nombre de repas que vous mangez. Nous recommandons généralement de maintenir le rythme naturel.

Une alimentation saine n’a rien de scientifique.

Voici un guide pour manger des portions appropriées et adopter un comportement alimentaire plus intuitif :

  • Mangez à chaque repas une portion de la taille d’une paume de main d’aliments protéinés (viande, œufs, produits laitiers, légumes secs, etc.) et une de la taille d’un poing de légumes.
  • Ajoutez une portion de la taille d’un pouce d’aliments gras (comme le beurre, l’huile et les noix).
  • Une poignée de glucides (pâtes, riz, fruits) est idéale comme complément.

Ces quantités valent pour les femmes, les hommes doivent les doubler.

Il est bien évidemment possible d’adapter vos repas à votre régime alimentaire (par exemple, à faible teneur en glucides) et à vos besoins.

Nous recommandons surtout, après de longues périodes de jeûne (> 24h), des repas légers et pauvres en sucre.

Les fruits, les légumes, la viande maigre, le poisson, les boissons protéinées, le bouillon, la soupe, etc., sont bons pour la plupart des personnes. Essayez différentes choses pour trouver celle qui vous convient le mieux.

Il est recommandé dans les ouvrages spécialisés de consommer 30 à 40 ml de liquide par kilo de masse corporelle. En cas d’activités physiques, de températures élevées, etc., il faut boire davantage.

Afin de déterminer quelle quantité d’eau vous devez boire, utilisez le tracker d’eau de l’application. Vous le trouverez dans les statistiques.

Le jeûne intermittent produit ses effets même sans recettes spéciales et programmes nutritionnels. Si vous souhaitez glaner des idées et des suggestions, vous pouvez vous mettre en contact avec d’autres BodyFasters de notre groupe Facebook.

Oui ! La particularité du jeûne intermittent est que vous pouvez l’associer avec tout autre régime alimentaire.

5) Problèmes survenant lors du jeûne

Il est possible que vous ayez faim, surtout au début du jeûne. Ceci est tout à fait normal, car de nos jours, notre corps est habitué à être constamment alimenté.

Grâce au jeûne intermittent, vous apprenez à ressentir naturellement la faim. Accordez un peu de temps à votre corps pour s’adapter. La sensation de faim ne sera bientôt plus désagréable.

Pour vous aider, buvez un grand verre d’eau et occupez-vous l’esprit en lisant, en allant vous promener ou en regardant un film.

La plupart du temps, vous n’avez pas vraiment faim physiquement, c’est votre tête qui vous joue un mauvais tour.

Buvez immédiatement un grand verre d’eau. Distrayez-vous. Lisez, allez vous promener ou regardez un film captivant.

La faim arrive par vagues, après un court moment, elle disparaît également. Tenir bon, telle doit être votre devise !

Faites attention à manger des aliments sains et à limiter votre consommation de sucre pendant les périodes de repas. Cela permet également d’éviter les fringales.

Prenez soin de votre corps. Jeûner est au départ une situation inhabituelle.

Il faut juste s’habituer au changement, essayez de tenir bon sur une semaine et faites un bilan. Si d’autres problèmes physiques entrent en jeu, faites une pause et consultez un médecin si nécessaire.

Reprenez si vous en avez envie.

Il est toujours possible que vous rompiez votre jeûne. Aucun problème ! Recommencez et vous ferez mieux la prochaine fois !

Veillez à boire suffisamment. Une pincée de sel dissous dans l’eau est également utile, car vous apportez ainsi à votre corps des électrolytes essentiels.

Buvez une tasse de thé (par exemple, à la camomille).

Il est utile pour certaines personnes de dissoudre une cuillère à café (3,5 g) de bicarbonate de soude dans 250 ml d’eau si elles souffrent de brûlures d’estomac pendant le jeûne.

Veillez à boire suffisamment. Il est souvent utile de boire un verre d’eau avec une pincée de sel. Car vous apportez ainsi à votre corps des électrolytes essentiels.

Si vous n’allez pas mieux, mangez quelque chose et continuez comme d’habitude dès le lendemain.

Réduisez les boissons caféinées et buvez, par exemple, votre dernier café au plus tard à 15 heures.

Veillez à adopter une hygiène bonne pour votre sommeil : température fraîche dans la chambre et éteindre tous les appareils (smartphone, PC, TV) au moins une heure avant d’aller vous coucher.

Si la faim vous empêche de dormir, mangez des aliments riches en protéines lors de votre dernier repas. Vous serez ainsi rassasié plus longtemps.

Boire beaucoup favorise l’élimination des toxines dans l’urine et hydrate en même temps la cavité buccale.

Les tisanes (par exemple de fenouil, d’anis ou de sauge) favorisent une haleine agréable. Un spray pour la gorge peut également être utile.

  • Boire un grand verre d’eau à jeun.
  • Les graines de lin ou les cosses de psyllium (2 à 3 cuillères à café chacune) avec beaucoup d’eau offrent souvent un remède rapide.
  • Mangez des aliments riches en fibres.
  • Faites régulièrement de l’exercice.

Les fluctuations de poids à court terme sont liées à l’équilibre hydrique corporel.

Par exemple, la consommation de sel et de caféine, l’apport en glucides, le sport, le stress, le moment de la journée et le cycle menstruel peuvent jouer un rôle sur ces fluctuations.

Prenez également vos mensurations et enregistrez-les dans l’application ! Vous pouvez ainsi suivre vos progrès de près !

Même si votre poids ne bouge pas, cela ne veut pas dire pour autant que votre corps n’évolue pas. Prenez donc régulièrement vos mensurations.

Si vous pratiquez un programme de jeûne depuis longtemps, essayez-en un autre pour déclencher de nouveaux stimuli.

Veillez impérativement à boire suffisamment ! Soyez patient et faites de l’exercice régulièrement.

Remémorez-vous les raisons pour lesquelles vous avez commencé à jeûner. Pensez à vos objectifs. Cela vous aidera à garder le cap.

  • Si vous vous ennuyez, lancez-vous dans des activités distrayantes comme lire ou se promener.
  • Êtes-vous frustré de ne pas manger ? Ne laissez pas vos pensées négatives vous envahir et lancez-vous dans des activités qui vous donnent du plaisir et vous apportent de la positivité.

Vous allez très vite remarquer que le jeûne intermittent vous aide à résister aux pulsions alimentaires en supprimant les comportements inconscients.

Si votre déficit calorique est trop important, votre métabolisme peut s’adapter et vous risquez de brûler moins d’énergie. Dans le cas présent, moins par moins ne fera pas plus !

Vous devez plutôt faire attention à ce que vos repas soient sains et à la qualité des aliments afin de fournir les meilleurs apports possibles à votre corps. Donnez à votre corps les nutriments dont il a besoin.

L’activité et le sport sont également une bonne aide.

Vous pouvez par exemple reporter ou raccourcir votre période de jeûne dans le Planificateur.

Continuez ensuite votre programme hebdomadaire comme d’habitude.

Ne gaspillez pas votre énergie à tenter de convaincre votre entourage de vos choix. Entourez-vous de personnes qui suivent un parcours similaire et/ou qui vous soutiennent.

Rejoignez notre groupe Facebook et échangez des idées avec d’autres BodyFasters.

Décalez votre programme de jeûne à votre convenance. Vous pouvez également choisir parmi de nombreux programmes différents.

6) Santé

BodyFast convient en principe à toute personne adulte, à l’exception des femmes enceintes ou allaitantes.

Les personnes souffrant de maladies chroniques ou aiguës doivent consulter leur médecin avant de commencer le jeûne.

Veuillez toujours prendre vos médicaments et les compléments alimentaires conformément aux prescriptions de votre médecin. Ceci une priorité absolue !

Il est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes de pratiquer le jeûne intermittent sans avoir consulté un médecin !

La mère et le bébé ont des besoins particuliers durant cette période.

Le jeûne intermittent déclenche de nombreux processus dans le corps :

  • Après environ 8 à 12 heures de jeûne, le corps commence à puiser de l’énergie essentiellement dans la graisse corporelle. De plus, votre taux de glycémie chute, ainsi que la production d’insuline.
  • Si le taux de glycémie est bas, le corps peut brûler les graisses corporelles beaucoup plus efficacement. D’autres hormones responsables de la combustion des graisses tournent également à plein régime pendant le jeûne.
  • Après environ 12 à 16 heures de jeûne, l’autophagie se met en route. Elle sert en quelque sorte d’élimination des résidus cellulaires de l’organisme. Ainsi, le corps crée de nouvelles cellules et décompose les cellules malades ou endommagées. Les cellules inutilisables sont transformées en énergie.

Le terme « autophagie » est composé des mots grecs pour « soi-même » (auto) et « manger » (phagein). Il signifie « renouvellement de cellules anciennes ».

Durant l’autophagie, le corps utilise des cellules anciennes, endommagées et inutilisables pour construire de nouvelles cellules saines. L’autophagie est une sorte de système de collecte des résidus et de recyclage dans le corps.

En 2016, le Japonais Yoshinori Ohsumi a reçu un prix Nobel pour ses recherches sur l’autophagie.

Oui ! Lorsque le corps a épuisé le glucose contenu dans la nourriture et les réserves de glycogène du foie, il utilise les réserves de graisse comme source d’énergie primaire.

Le jeûne intermittent signifie au départ un stress inhabituel pour le corps. Il réagit parfois en conséquence : maux de tête, nausées, problèmes circulatoires et troubles du sommeil peuvent survenir.

Ces symptômes disparaissent généralement au bout de peu de temps. Il est important de boire beaucoup ! Parfois, il est également utile de boire un verre d’eau avec ¼ de cuillère à café de sel de mer dissous.

Si votre état ne s’améliore pas significativement, veuillez consulter votre médecin.

Les personnes atteintes de maladies chroniques doivent consulter un médecin avant de commencer à jeûner pour déterminer si, et dans quelle mesure, le jeûne intermittent est envisageable.

Sinon, appliquez les recommandations suivantes : si vous avez un rhume, une grippe ou autre, arrêtez de jeûner ou suivez un programme léger si vous le souhaitez.

Puis, recommencez doucement à jeûner lorsque vous êtes de nouveau au maximum de vos capacités.

De plus en plus d’études confirment : le jeûne intermittent maintient et améliore la santé, peut prévenir certaines maladies ou avoir un effet positif sur les maladies chroniques.

  • Jeûner régulièrement réduit la graisse corporelle et les inflammations, améliore des constantes, telles que la pression artérielle, les taux de glycémie, d’insuline et de cholestérol.
  • Le processus de vieillissement est ralenti. Le jeûne intermittent réduit donc le risque de développer des maladies cardiovasculaires ou chroniques.
  • Après consultation médicale, il peut être utilisé pour le traitement des allergies, de l’hypertension artérielle, de la polyarthrite rhumatoïde, etc.

Pour plus d’informations et de liens, cliquez ici.

Contrairement au jeûne thérapeutique, la durée maximale d’une période de jeûne lors du jeûne intermittent est de 72 heures. Le jeûne intermittent n’est pas un remède, mais doit s’intégrer à votre vie quotidienne.

Pour de très longues périodes de jeûne, il est impératif de recevoir l’avis et le suivi d’un médecin. La quantité de boisson, l’apport en électrolytes, la flore intestinale, etc., doivent également être pris en compte.

Souvent, le jeûne intermittent agit différemment sur les femmes en raison de facteurs hormonaux.

Des périodes de jeûne plus longues (>1 jour) peuvent notamment provoquer un déséquilibre hormonal, car plus d’hormones de stress sont produites. Cela est particulièrement vrai si le corps n’est pas encore habitué au jeûne.

Si vous êtes une femme et que vous remarquez des symptômes tels qu’une perte de cheveux, des sautes d’humeur, des troubles de sommeil ou un cycle menstruel irrégulier, réduisez l’intensité du jeûne et consultez votre gynécologue.

Oui, des études scientifiques menées sur le long terme sur l’homme le confirment !

  • Vos cellules deviennent plus résistantes au stress et aux agents pathogènes.
  • Le jeûne intermittent stimule la production de cellules immunitaires et relance votre système immunitaire.
  • L’autophagie combat les cellules malades et pathogènes, nettoie et détoxifie le corps, et stimule ainsi la régénération.

Des études scientifiques suggèrent que le jeûne intermittent ralentit le processus de vieillissement.

Le jeûne réduit les lésions cellulaires et favorise la régénération des cellules. Une meilleure santé et prévention des maladies contribue à une meilleure qualité de vie et à une espérance de vie plus longue.

Le jeûne intermittent agit non seulement sur le corps, mais aussi votre bien-être mental. Avoir plus d’énergie, être plus lucide et une conscience du corps plus élevée est souvent ressenti comme des effets positifs.

Grâce au jeûne intermittent, vous apprenez à mieux vous connaître et à connaître vos besoins. De plus, vous vous sentez plus serein et disposez de plus de temps pour vous !

Oui, vous pouvez même l’utiliser pour renforcer les effets de votre jeûne !

Vous obtiendrez un effet maximal si vous faites votre entraînement à la fin de votre période de jeûne. C’est à ce moment que la sécrétion des hormones de croissance est la plus importante. Ce moment est idéal pour développer et entretenir les muscles et brûler les graisses.

Écoutez votre corps et revoyez si nécessaire l’intensité de l’entraînement selon votre niveau d’énergie.

Il est tout à fait normal que de longues séances d’endurance puissent entraîner une perte de performance. En effet, le corps doit, entre autres, apprendre à fournir de l’énergie via la graisse corporelle.

Les séances courtes et intensives ne posent généralement pas de problème et peuvent être pratiquées normalement.

Dans tous les cas, écoutez votre corps et assurez-vous que vous buvez suffisamment !

7) Fonctionnement de l’appli

L’application vous accompagne pour atteindre vos objectifs personnels, ayez une meilleure santé et ressentiez davantage de bien-être.

Les programmes hebdomadaires, les rappels et vos statistiques vous apportent structure et diversité, vous pouvez suivre vos progrès.

Ainsi, vous pouvez installer de nouvelles habitudes saines tout naturellement, sans régime, ni interdictions.

La version gratuite de l’application vous propose plus de 10 programmes de jeûne, un compteur de jeûne avec des rappels et une section pour vos statistiques comprenant le tracker d’eau.

Pour les plans personnels, les défis et la motivation quotidienne, vous pouvez vous abonner au Coach.

Le 8ème et dernier jour de votre programme de jeûne, vous terminez la semaine, planifiez et commencez la nouvelle. Il n’y a ainsi pas d’interruptions.

Vous pouvez en principe adapter les périodes de jeûne. C’est la durée qui compte, pas les horaires.

Toutefois, nous vous recommandons de vous en tenir au programme au maximum. La continuité est un critère de réussite important.

Bien sûr, c’est possible en cas de motif impérieux.

Mais n’oubliez pas : persévérer en vaut généralement la peine et vous conduira à atteindre votre objectif.

Les 25 défis hébdomaires est une source de motivation supplémentaire. Essayez de ne pas laisser de trop longs intervalles entre vos semaines de jeûne afin de poursuivre les progrès réalisés.

Pour chaque semaine de jeûne réussie, vous recevrez un cœur, c’est-à-dire un jour de planification bonus. Chaque jour sans programme de jeûne vous fait perdre un cœur. Essayez de gagner autant de cœurs que possible.

Si vous utilisez le Coach, vous pouvez le réinitialiser dans les paramètres de l’application.

Sinon, vous pouvez supprimer les anciennes semaines et les saisies de poids de vos statistiques en les effleurant.

N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse support.fr@bodyfast.de ou à utiliser la fonction « Nous contacter » dans les paramètres de l’application.

Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos demandes.

Trouvez des personnes partageant les mêmes idées et interagissez avec des milliers de BodyFasters via nos groupes Facebook ou sur nos chaînes Instagram. Motivation garantie !

La rubrique « À propos de nous » vous permet d’en savoir plus sur notre équipe et notre mission chez BodyFast.

8) Le Coach

Votre Coach est votre guide personnel pour vous aider à perdre du poids et à atteindre vos objectifs de santé.

Sur la base des informations fournies, l’algorithme du Coach calcule chaque semaine votre programme de jeûne personnalisé.

Ces variations vont constamment exposer votre corps à de nouveaux stimuli. Ainsi, le jeûne conserve son efficacité et votre motivation reste élevée.

Vous bénéficiez en outre d’un coaching quotidien ainsi que des exercices hebdomadaires sur la nutrition, physiques et de pleine conscience pour vous apporter une motivation et une réussite encore plus importantes.

Vous pouvez vous abonner au Coach sur une base mensuelle, vous pouvez choisir entre différentes durées.

Vous trouverez les prix exacts dans l’onglet « Coach » de l’application. Plus votre abonnement est long, moins le Coach revient cher.

Le programme de coaching représente votre cheminement intime vers une meilleure santé et un poids de forme. Il est optimisé en fonction de votre objectif et vous y amène aussi rapidement et plus durablement possible.

Votre programme de coaching variera efficacement les différents types de jeûne selon vos besoins. Il existe également des programmes spéciaux de coaching axés sur le 16-8, le 5-2, etc., avec lesquels vous pouvez constamment déclencher de nouveaux stimuli sans perturber votre routine quotidienne habituelle.

Les effets d’accoutumance et de stagnation sont ainsi évités.

Les défis sont de petits exercices de nutrition, physiques et de pleine conscience. Ils vous aident à développer des habitudes saines et à atteindre votre objectif de manière efficace, avec encore plus de plaisir et de motivation.

Le Coach vous propose des défis à la hauteur de vos progrès. Avant le début de votre nouvelle semaine de jeûne, vous pouvez également les ajouter, les remplacer ou les supprimer comme vous le souhaitez.

Le Coach vous permet, si nécessaire, d’insérer un Jour du joker une fois par semaine pour faire une pause.

Toutes les périodes de jeûne suspendues sont alors repoussées d’une journée.

Le Coach fait varier la durée et les périodes de jeûne chaque semaine pour maintenir votre métabolisme actif. De cette façon, le jeûne reste efficace !

Le Coach utilise vos progrès et évaluations hebdomadaires pour établir un programme. Votre programme devient ainsi plus personnalisé semaine après semaine.

L’algorithme du Coach apprend à mieux vous connaître via vos progrès et vos évaluations. Il adapte de mieux en mieux votre programme de jeûne à vos besoins.

À la fin de la semaine, évaluez votre programme le plus précisément possible et enregistrez votre poids régulièrement.

N’oubliez pas que « en faire toujours plus » ne s’applique pas au jeûne intermittent. Le plus important est la continuité et la variation des programme pour pouvoir atteindre réellement vos objectifs. Pour ce faire, le Coach vous aidera.

Votre Coach concevra votre programme de manière à ce que vous puissiez atteindre au mieux votre objectif.

Si les périodes de jeûne ne vous conviennent pas, vous pouvez revoir votre programme de jeûne avec le Planificateur ou insérer un Jour du Joker.

Essayez toutefois de rester aussi proche que possible de votre programme initial.

Il est particulièrement important pour les débutants que leur corps s’habitue doucement au jeûne. Même si vous changez de programme de coaching, les journées sans jeûne facilitent le changement.

Une courte pause peut également avoir un effet positif sur le métabolisme des BodyFasters expérimentés !

Load More